Par Psychologue.net
Harmonie Conjugale, sortir des confilts au 06 16 11 44 93

 

Oser comprendre, clarifier ,communiquer,construire,soigner sa relation  en entretien pendant une heure dans un cabinet privé  au 29 rue Gabriel Marc 63300 THIERS

  • En couple vers un tiers professionnel

  • Seul vers un miroir professionnel pour vous accompagner dans les interactions familiales ou conjugales

  • En famille pour une médiation 

  • En couple parental séparé, ayant besoin de s'entendre sur l'éducation et la garde de l'enfant

Pendant les entretiens de couple ou les ateliers d' échanges, on décortique, on met en lumière l'origine de vos difficultés.

Je suis le tiers passeur de mots, qui reformule vos propos en vous permettant de découvrir vos difficultés et les moyens de surmonter votre épreuve. 

On apprend aussi à écouter. Car dans un couple, ou dans un groupe, il ne suffit pas de parler, et d’exprimer clairement ses pensées et ses émotions, encore faut-il s’entendre. Rechercher qui l’on est vraiment, et faire la différence avec ce que l’on aimerait être. Évaluer notre capacité et nos dispositions à parler et exprimer nos sentiments, écouter l’autre et le comprendre.

Tout cela s’apprend et nécessite des outils de communication que je transmets lors des opportunités.

 

Nous ne travaillons pas en profondeur comme avec un psychologue, nous occupons du pourquoi avant de travailler le comment. Nous aidons les personnes à repérer pourquoi elles sont si affligée d'une remarque ou d'un comportement de l'autre. A comprendre pourquoi l'autre est atteint par notre fonctionnement nous paraissant banal.

États des lieux de la relation en entretien du conseil conjugal .

Il s’agira d’analyser la situation actuelle et évaluer ce qui doit changer.

Dans quel système votre relation s'est développé. « L’énergie » qui circule entre vous, les blocages et les souffrances. 

Un investissement personnel est nécessaire pour évaluer notre perception ici et maintenant dans notre système relationnel avec notre entourage affectif.

A chaque fin d'entretien, d'échange ou d'intervention collective, je vous donnerai des outils à exercer dans l' intervalle de nos rendez-vous.

 

Mieux communiquer

Parler à l’autre, c’est aussi d’abord se connaître: car vous ne pouvez parler de vous si vous ne savez pas ce que vous ressentez, vraiment. Comprendre comment nous aimons, ce que nous exigeons et ce que nous sommes capables de donner, les paroles et les actes qui nous semblent acceptables et ceux qui nous détruisent. Tout cela peut se découvrir et ainsi permettre la modification de l’équilibre dans la relation en construisant des bases saines et solides.​​​​​​​​ 

Compter une heure pour les entretiens du conseil conjugale et une heure trente pour le premier entretien

Il servira à faire connaissance et définir des objectifs. Au début, la fréquence des entretiens  hebdomadaires est souhaitable, ensuite, le plus souvent nous espaçons jusqu'à une meilleur vision de l'objet de votre souffrance et des ressources qui sont en vous.

Ma pratique s'inscrit dans le cadre d'une thérapie brève, c'est à dire d'un soulagement de la souffrance le plus vite possible.

Au cours d’une consultation en conseil conjugal et familial, à la recherche de soi, de l’autre, on apprend à repérer et formuler ses besoins, ses désirs, ses peurs et ses espoirs: les siens… et ceux de l’autre.

 

Cela ne veut pas dire qu’il n’y aura plus de crise, de disputes, de désaccord mais que votre couple aura les ressources pour les aborder et les traverser en confiance.

 

Il y a toutefois, des conditions qui freinent la « réussite » d’une thérapie de couple :

  • Il est trop tard : vous vous êtes fait tant de mal, les choses sont allés trop loin et l’un des 2 a déjà déserté le couple. Dans ce cas, la volonté de l’un à poursuivre l’aventure peut ne pas être suffisant pour faire revenir le conjoint dans le couple. La thérapie de couple n’aura sans doute pas dans ce cas l’issue heureuse que vous avez espéré mais elle pourra vous aider à comprendre ce qui s’est passé et à vous séparer plus sereinement.

  • Vous venez en thérapie pour prouver que vous avez raison et que c’est votre conjoint qui porte la totalité de la responsabilité de la faillite de votre relation. Nous, thérapeutes du couple, sommes souvent confrontés à ce phénomène et repérons par des signes verbaux et non verbaux, que nous sommes pris à partie et vous aideront à sortir de cette dualité, c’est la faute de l’un ou de l’autre, en vous recentrant sur la relation et la co-construction de cette relation douloureuse. Bien sûr si votre objectif unique est de responsabiliser l’autre, la thérapie aura probablement l’effet de conforter et répéter les mécanismes déjà connus 

  • Vous refusez de vous laisser surprendre et de découvrir les zones d'ombres de votre relation. C’est très compliqué de renoncer à sa vision, de faire un pas de côté et de regarder l’autre sous un nouveau jour. Au fil de la relation, on s’est forgé une image de son conjoint, de ses réactions, de son fonctionnement et il a peut être changé, mais cela ne nous apparaît pas et il est plus facile de rester sur cette image ancienne qui sert notre propos. Toute la magie de la thérapie c’est de faire confiance à la relation et de penser qu'ensemble on peut la décaler, la faire évoluer et que votre conjoint a lui/elle aussi changé. Exit les étiquettes !!!

 

 Donc la thérapie de couple, ça marche mais ce n’est pas magique et cela va vous solliciter individuellement et relationnellement.

 

Ce travail se fera avec votre thérapeute qui ne cherchera pas les responsabilités, mais s’attachera à la relation singulière que vous aurez construit ensemble, et vous aidera à dénouer les fils pour ne plus être dans le jugement et les accusations.

Faites confiance à votre relation, elle a les ressources pour dépasser ses différences

 

  

Micro-entreprise  sans TVA APE 8899B Action sociale sans hébergement.N° de Siret : 323 759 290 00022
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now